LANGUES

Francais fr
English en
Portuguese po
Italian it
Espagnol es
Allemand de
bienvenido | Tienda productos del mundo | Autómatas musicales y no musicales

Autómatas musicales y no musicales - Tienda productos del mundo

« retorno
Made in France: autómatas, cajas de música y cajas de joyas musicales.

Autómata musical tradicional : autómata Polichinela

Modelo : Automate musical traditionnel
Temas : Autómatas musicales y no musicales,Autómatas de porcelana,Tienda Lutèce créations,Autómatas musicales Lutèce Créations
Artículos : MADE IN FRANCE

Autómata musical de porcelana de 3 movimientos (la cabeza y los 2 brazos).


La cabeza del autómata es de porcelana y los dos ojos son de vidrio.


El Polichinela autómata mueve sus dos brazos de arriba abajo. Sus dos


Peso : 3000 g Ref.. AU.003

dimensiones : 38 cm
1 200, 00 € TTC
1 000, 00 € HT

Cuota
Partager par mail
 

descriptivo

Autómata musical de porcelana de 3 movimientos (la cabeza y los 2 brazos).

La cabeza del autómata es de porcelana y los dos ojos son de vidrio.

El Polichinela autómata mueve sus dos brazos de arriba abajo. Sus dos brazos impulsa a cada marioneta un movimiento de las piernas y de los brazos.

El polichinela autómata musical gira su cabeza en las dos direcciones.

El autómata dispone en su zócalo de un mecanismo musical suizo de caja de música.




Principio de la página

Especificaciones

Automate musical traditionnel : automate musical en porcelaine "Polichinelle aux pantins"

Caractéristiques de cet automate musical en porcelaine:

- Automate musical en porcelaine fabriqué en France par Lutèce Créations.

- Automate musical avec, selon les cas, yeux dessinés ou yeux en verre.

- Automate musical de trois mouvements (bras et tête).

- Automate musical avec mécanisme musical de 36 lames à deux airs fabriqué en Suisse.

Principio de la página

asesoramiento

Automate musical traditionnel : automate musical en porcelaine "Polichinelle"

Petite histoire de l'automate :

- L'automate existe depuis l'Antiquité avec Héron d'Alexandrie ou Philon de Byzance.

- L'automate est devenu familier aux gens de la rue à partir du XIVème siècle, grâce aux horloges animées des cathédrales européennes. Ces automates sont alors appelés "Jacquemarts" (exemples : horloge de Saint-Marc à Venise ou l'horloge astronomique de Strasbourg).

- A l'époque de la Renaissance des musiciens automates, des personnages fantastiques et des oiseaux chanteurs fonctionnaient par la force hydraulique tels que les fameux automates des grottes du  château de Saint Germain en Laye.
 
- Le premier créateurs d'automates particulièrement complexes est Jacques Vaucanson qui, au XVIIIème siècle, créa trois automates fabuleux qui firent sa gloire : un joueur de flûte traversière, un joueur de galoubet et de tambourin et un canard "digérateur".

- Entre 1770 et 1773, la famille d'horlogers suisses, les Jaquet-Droz, créa trois automates encore plus complexes : un écrivain, un dessinateur et une joueuse d'orgue.

- De 1848 à 1914, avec l'industrialisation, des artisans français installés dans le quartier parisien du Marais, fabriquent quantités d'automates musicaux pour orner les intérieurs bourgeois.

Principio de la página