LANGUES

Francais fr
English en
Portuguese po
Italian it
Espagnol es
Allemand de
Benvenuto | Negozio prodotti da tutto il mondo | Uova musicali di stile Fabergé

Uova musicali di stile Fabergé - Negozio prodotti da tutto il mondo

« Ritorno

Uovo musicale di tipo Fabergé : uovo musicale rosso di metallo con dorature e strass

Modello : oeuf musical de style Fabergé
Argomenti : Uova musicali di stile Fabergé,Uova musicali di metallo di stile Fabergé

Uovo musicale di tipo Fabergé di metallo di colore rosso con strass e dorature.


Questo uovo musicale di tipo Fabergé è dotato di un meccanismo musicale tradizionale in miniatura.


Questo uovo musicale di tipo Fabergé


Peso : 704 g Rif. 822012

Dimensioni : 6 x 6 X 12 cm
69, 00 € TTC
57, 50 € HT

Quota
Partager par mail
 

Descrittivo

Uovo musicale di tipo Fabergé di metallo di colore rosso con strass e dorature.

Questo uovo musicale di tipo Fabergé è dotato di un meccanismo musicale tradizionale in miniatura.

Questo uovo musicale di tipo Fabergé viene azionato all’apertura del coperchio e può contenere piccoli oggetti o anelli.

Questo uovo musicale di tipo Fabergé è rivestito di una stoffa grigia.

Melodia dell’uovo di tipo Fabergé : Canone (Pachelbel).

Inizio pagina

Specificazioni

Oeuf écrin musical en métal de style Fabergé

Oeuf écrin musical rouge en métal : oeuf écrin de style Fabergé avec petites fleurs et un pied (Réf : 822012)

- Oeuf musical en métal avec strass et dorures.

- Oeuf musical de style Fabergé avec mécanisme musical miniaturisé à ressort de 18 lames.

- Oeuf musical avec une mélodie (cycle musical de 10 secondes environ et répétition de ce cycle pendant environ 2 minutes) : Canon de Pachelbel.

- Oeuf musical avec un pied.

Inizio pagina

Consigli

Oeuf écrin musical en métal de style Fabergé

Oeuf musical en métal de style Fabergé : oeuf écrin musical rouge avec dorures et strass (référence : 822012)

Petite histoire des oeufs musicaux ou non musicaux de Fabergé :

Pierre-Karl Fabergé (1846-1920) est un joaillier russe d'origine franco-danoise mieux connu sous le nom de Karl Fabergé. Il est connu pour ses oeufs de Fabergé, bijoux ayant la forme d'oeufs de Pâques, réalisés à partir de métaux et de pierres précieuses.

En 1885, le tsar Alexandre III offre le premier œuf de Pâques Fabergé à sa femme Marie Fiodorovna. À première vue, cet œuf avait l'aspect d'un œuf ordinaire, en émail blanc, mais à l'intérieur se trouvait une surprise : une poule multicolore en or, avec à l'intérieur une couronne, et dans la couronne un petit œuf en rubis.

L'impératrice fut tellement ravie que chaque année le tsar commandait pour elle un œuf à Pierre-Karl Fabergé. À la mort d'Alexandre III en octobre 1894, son fils, Nicolas II, continue la tradition et commande deux œufs à Fabergé, l'un pour sa jeune épouse, et l'autre pour sa mère. En tout cinquante-deux œufs impériaux furent exécutés, dont deux qui auraient dû être présentés en 1917, mais ne l'ont pas été à cause de la Révolution.

Dans la conception de ses œufs, Fabergé utilisait en priorité des pierres semi-précieuses de l'Oural, dont les plus caractéristiques sont la néphrite (sorte de jade vert), la bowenite (pierre vert clair à blanc), la rhodonite (rouge marbré de noir), mais également, entre autres, le cristal de roche et l'agate; les émaux souvent guillochés de façon remarquable et les métaux nobles, dont l'or des quatre couleurs (jaune, blanc, rose et vert).

A travers ses créations d'oeufs, Karl Fabergé diversifie ses styles – beaucoup de « néo » : rococo, Louis XVI, Empire, Renaissance, un peu d'art nouveau (l'œuf au muguet, quelques vases et plats) et, dans la succursale de Moscou, un style panslave.

Certains oeufs Fabergé préfigurent de façon troublante l'art déco, voire le modernisme. Ses oeufs Fabergé évoquent l'art de vivre de la dynastie des Romanov juste avant sa chute.

Enfin, il est important de signaler qu'il existe des oeufs Fabergé avec des musiques de boîte à musique ou des automates tels qu'un cygne que l'on sort de son oeuf et qui se déplace en bougeant sa tête.

Inizio pagina

Le melodie

Mélodie Classique : Canon Mélodie Classique : Canon
Ref: 269
Auteur: J. Pachelbel

Inizio pagina